Le référencement local et le drive to store

  Bordas Antoine     03 Octobre 2015 à 16:12

1/3 des recherches effectuées sur le web ont un caractère local. La visibilité et la fiabilité des informations sur vos implantations est donc un enjeu majeur pour attirer le client dans votre magasin (drive-to store).


Les smartphones, la nouvelle révolution

Les français sont de plus en plus connectés et le nombre d’utilisateurs de smartphones et de tablettes ne cessent d’augmenter. Avec le développement de la 4G et des téléchargements d’applications, les mobinautes sont reliés à internet en permanence. Le nombre d’applications est en constante augmentation, toutes conçues dans le but d’aider l’internaute à répondre à ses besoins. Les français utilisent leurs smartphones pour faire des recherches locales avant de se rendre en magasin. Selon une enquête réalisée pour Mappy, 78% des individus font une recherche internet avant de se rendre dans un commerce. C’est le principe du drive to store littéralement « conduire au magasin » consiste à faire sauter la frontière entre commerce réel et commerce en ligne. Il s’agit principalement, au travers du développement des mobiles et des applications, de ramener l’utilisateur/consommateur dans le magasin. Pour le commerçant ou l’entreprise, il s’agit de tirer profit d’internet et de la géolocalisation pour attirer le prospect dans le point de vente.


Le drive to store

L’un des enjeux du drive-to-store est de réussir à capter le client en situation de mobilité. C’est un axe fort de différenciation par rapport aux purs players (uniquement sur internet). Généralement, l’internaute achète sur internet pour les raisons suivantes :
-Le produit n’est pas disponible dans sa ville
-Il ne peut pas savoir si le produit est disponible dans sa ville
-Le produit est trop cher dans sa ville
Beaucoup aiment avoir un contact avec le produit avant de l’acheter. Les explications du vendeur rassurent et, si le produit ne convient pas au consommateur, il peut le retourner en magasin sans faire de longues démarches. Internet apporte une complémentarité dans le processus d’achat. Les fiches « produits » que l’on trouve sur le web sont très détaillées et apportent des informations très précises. L’essor du web, c’est aussi l’augmentation de l’interactivité entre les entreprises et les internautes. Les internautes déposent de plus en plus des avis sur ce qu’ils achètent. Ces avis permettront aux autres internautes de mieux faire leurs choix. On peut également trouver des articles et des comparatifs sur des produits ou des services sur des sites spécialisés ou des blogs qui viendront conforter le prospect. L’internaute s’engage dans le processus d’achat et se renseigne avant de consommer, pour faire le meilleur choix.

Intégrer une stratégie internet aux méthodes de ventes

La force des purs players provient de l’immense stock qu’ils possèdent. Les commerçants ne peuvent pas posséder autant de marchandises dans leurs boutiques. L’entrepôt d’Amazone en France contient au moins un exemplaire de chaque produit vendu sur le site, comptent 2000 personnes qui y travaillent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 dans une surface de 70 000 m² (10 terrains de football). Les Français restent tout de même attachés au commerce traditionnel qui remporte la palme de la confiance, de la convivialité, et du service après-vente. Comment les commerçants vont-ils pouvoir utiliser internet pour attirer des personnes dans leurs magasins à côté des géants de l’internet ?

Le positionnement, le positionnement et le positionnement

En France, 92% des internautes et des mobinautes utilisent le moteur de recherche Google pour faire des recherches générales et locales. Un tiers des requêtes contiennent une localisation géographique comme une ville ou un département. Dans ce tiers est compris des requêtes détectées comme local comme « Ambulances » : les résultats fournis dépendront de votre géolocalisation. C’est à partir d’ici que commence le casse-tête : les internautes dépassent rarement la première page de résultat qui ne conduit que 10 places. Heureusement, il y a le référenceur : il optimise la visibilité de votre entreprise et vous hisse dans ces 10 premiers résultats. Pour cela, il développe une stratégie digitale basée sur l’étude de la concurrence et des objectifs à atteindre. Le but est toujours le même : apparaître dans les premiers résultats sur la requête principale, celle qui désigne l’activité. Evidemment, on peut augmenter le nombre de requêtes qui vont conduire à votre site. Pour effectuer ce travail, il est nécessaire, d’optimiser les informations in-page (sur votre propre site) et offpage (sur les sites externes). Différentes applications du drive-to-store sont en train d’émerger. Grâce à la géolocalisation, se développe notamment deux services: d’une part, le store locator, qui permet de localiser le magasin le plus proche et d’améliorer la visibilité des magasins d’une enseigne dans les moteurs de recherche; d’autres part le product locator: qui permet à l’internaute de découvrir, dans une zone géographique donnée, les magasins disposant du produit recherché avec les stocks disponibles.
N’oublions pas la démarche initiale : ramener l’utilisateur/consommateur dans le magasin, pour lui faire profiter de promotions et pour remplir le magasin aux heures creuses. Si vous avez bien ciblé le consommateur et que votre offre et pertinente, vous pourrez atteindre un taux de conversion d’environ 50%.

Adwords pour le référencement local

Google Adwords, le service publicitaire de Google, permet de se positionner sur le premier résultat pour un ensemble de requêtes données. Au moment où vous configurez cette publicité, vous pouvez y indiquer une zone géographique de sorte que votre annonce n’apparaisse que pour des internautes appartenant à cette zone. Google fournit par la suite des rapports détaillés sur le nombre d’impression de l’annonce ainsi que le nombre de clic. Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas être visible sur internet localement. Si vous voulez rejoindre les premiers résultats de votre moteur de recherche préféré, contactez-nous !

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur Facebook

2

Partager sur Google+

0